Skip to content Skip to footer
Thaïlande

Protégez Rung de la prison

W4R2021_caseImages8

Rung risque la prison à perpétuité pour avoir réclamé la liberté et la démocratie en Thaïlande. Agissez et demandez sa libération dès maintenant.

Rung, 22 ans, porte la voix des jeunes en Thaïlande. Elle fait partie des nombreux jeunes réclamant l’égalité, la liberté d’expression et des changements systémiques en Thaïlande. Elle est l’une des voix les plus remarquées du mouvement des jeunes pour la démocratie en Thaïlande.

Rung (« arc-en-ciel », en thaï) a commencé à s’engager politiquement quand elle étudiait la sociologie et l’anthropologie à l’université de Bangkok, la capitale. Elle a courageusement participé à des manifestations pour une réforme sociale et politique tout au long de l’année 2020. En août 2020, Rung était devenue l’une des meneuses des manifestations, et, sous les regards de milliers de personnes, elle a défendu l’égalité, la liberté d’expression et, sujet extrêmement sensible en Thaïlande, une réforme de la monarchie. Cette action sans précédent l’a propulsée sur le devant de la scène nationale.

Mais les autorités l’ont qualifiée de fautrice de troubles et, en mars 2021, elle a été arrêtée par les autorités thaïlandaises. Elle a été accusée d’avoir provoqué des troubles et a été arrêtée au titre des lois relatives à la sédition et à la lèse-majesté, qui érigent en infraction la critique de la monarchie. Elle risque maintenant la prison à perpétuité pour avoir simplement revendiqué la liberté dans son pays.

Rung a été incarcérée pendant 60 jours au cours desquels elle a été diagnostiquée positive au COVID-19. Les autorités lui ont refusé la libération conditionnelle à six reprises. Par défi, elle a mené une grève de la faim pendant 38 jours et a été libérée le 30 avril 2021. Elle doit être acquittée de toutes les accusations immédiatement.


Signez la pétition et demandez que toutes les charges retenues contre Rung soient abandonnées immédiatement.

Signez la pétition pour demander l'abandon des poursuites pénales engagées contre Rung!

Monsieur le Premier ministre,

Panusaya « Rung » Sithijirawattanakul est une étudiante prometteuse qui, comme beaucoup d’autres jeunes gens, a participé aux manifestations pacifiques organisées dans le cadre du mouvement en faveur de la démocratie en Thaïlande. Elle et ses camarades militent pour une société dans laquelle les préoccupations de la population sont entendues et donnent lieu à des mesures, plutôt que d’être étouffées. Parce que Panusaya a osé réclamer publiquement, et pacifiquement, que les choses changent, elle est désormais poursuivie devant la justice pénale pour de multiples chefs d’accusation et elle encourt la réclusion à perpétuité. Les autorités thaïlandaises doivent encourager l’ensemble de la population à jouir de ses droits humains et à les exercer, y compris en ce qui concerne les manifestations pacifiques, et elles doivent créer les conditions propices à cette fin. Je vous demande instamment d’abandonner toutes les poursuites pénales engagées contre Panusaya.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de ma haute considération.

%%votre signature%%

Partagez avec vos amis :

   

Rejoignez ceux qui défendent les droits humains

LES DERNIERS SIGNATAIRES

Amnesty International Guinée
© 2022. Tous droits réservés.